Les sèche-linge deviennent plus écologiques et écoresponsables

Sèche-linge condensation avec sonde électronique Les sèche-linge sont sur la voie écoresponsable

La question pratique a toujours été le parangon de l’électroménager, la question écologique, l’est devenue tout autant. Qui peut aujourd’hui crier haut et fort que l’écologie ne l’intéresse pas et que l’avenir de la planète est accessoire ? C’est une donnée en forme de fil du rasoir, à laquelle la technologie tente de répondre : assouvir le besoin de progrès tout en limitant son impact énergétique. Les marques d’électroménager et de sèche-linge répondent, elles ne jouent pas l’immobilisme, contrairement aux idées reçues. Elles rivalisent d’audace pour équiper leurs appareils de technologies novatrices qui vous encouragent à un achat sans culpabilité éthique. Si les modèles de sèche-linge à pompes à chaleur affichent des classes énergie A et même A+++ cela ne doit rien au hasard. Les marques savent que pour déclencher l’achat, elles doivent répondre à la question de la consommation énergétique. Longtemps, le sèche-linge a été synonyme de mauvais élève écologique. C’est en partie fini. Vous pouvez dire adieu à vos corvées de linge sans pour autant sacrifier à votre idéologie du respect environnemental. Pour peu que vous suiviez les bons conseils et le bon guide d’achat du sèche-linge pour ne pas vous faire appâter par un coup de marketing vert peu scrupuleux. Le sèche-linge est désormais équipé de pompe à chaleur, il sèche en circuit fermé, il est muni d’équipements de départ différé, de sonde d’humidité, de condenseurs performants, de condenseurs autonettoyants. Et dernier épisode en date, il affiche ses consommations sur votre smartphone et plus rien n’est masqué, tout est clair. De tout cela, les marques ont su tirer profit pour inonder le marché de matériel écoresponsable. Désormais, le minimum est au sèche-linge à condensation avec sonde électronique, les fameuses sondes d’humidité.

Qu’est-ce que la sonde électronique d’humidité, la sonde d’hygrométrie ?

Sachez que la sonde électronique est un outil quasiment indispensable. Elle est équipée sur tous les meilleurs appareils de la gamme des sèche-linge. Cherchez la quand même, dans le cas improbable ou elle n’équiperait votre futur sèche-linge. Elle prend souvent le nom anglais d’une technologie et apparaît comme « contrôle électronique de l’humidité« . Il n’est aujourd’hui plus pensable de bien choisir un sèche-linge sans sonde électronique. Terminé, game over. Une sonde, comme son nom l’indique, sonde. Dans ce cadre précis, elle sonde l’humidité du linge. Elle est à même de détecter le taux d’humidité des vêtements et de renvoyer l’information au sèche-linge. Concrètement, cela se traduit par une meilleure gestion des cycles de séchage. Une parfaite gestion. La sonde électronique d’un sèche-linge détermine à quel moment le linge est sec, et permet de stopper le séchage avant de mettre l’appareil en veille. Avant le sèche-linge à condensation avec sonde électronique, le cycle de séchage ne s’arrêtait jamais sans votre concours. Le tambour tournait à vide, en continu, affectant, ainsi votre consommation d’énergie mais aussi votre linge. Si le sèche-linge continue de tourner alors que le linge est sec, il abîme les tissus et engendre des pertes énergétiques inutiles. Les sèche-linge à sonde électronique ont remédié à ce problème.

Comment entretenir la sonde électronique d’humidité ?

La sonde d’hygrométrie est située dans le tambour. Elle peut se couvrir d’une pellicule de calcaire accompagné parfois de résidus de lessive qui endommagent considérablement ses calculs du taux d’humidité des vêtements. Pour nettoyer la sonde électronique d’un sèche-linge, rien de plus simple, utilisez un chiffon ou une éponge humide, mais en aucun cas, jamais, un abrasif.

un sèche-linge dans une salle de bains

Le condenseur autonettoyant, est-il intéressant ?

Quand on veut entretenir les performances énergétiques de son sèche-linge et rester à sa consommation initiale, le condenseur est l’élément capital. L’un des principaux défauts du sèche-linge c’est d’avoir un condenseur vulnérable aux fibres des textiles, aux peluches et aux poussières. Elles viennent l’encrasser. Le filtre a beau être un rempart de choix, il ne peut stopper entièrement l’encrassement. Son entretien est la condition sine qua none au maintien de sa bonne tenue énergétique. Pour pallier à ce défaut relatif, les constructeurs adoptent sur certains modèles un condenseur autonettoyant qui permet de limiter son encrassage et donc de conserver ses qualités de séchage et sa consommation énergétique optimale. Le condenseur autonettoyant est automatiquement rincé plusieurs fois pendant le cycle de séchage et ne nécessite aucun entretien. Ce self cleaning condenser conserve donc les qualités intrinsèques de votre sèche-linge, séchage et consommation. Il est plus qu’intéressant.

Comment nettoyer son condensateur ?

Vous le trouverez souvent en bas, à gauche du sèche-linge, derrière une trappe. Les recommandations d’entretien préconisent un nettoyage tous les 5 à 7 cycles de séchage. Pour une utilisation standard, il faut un entretien 2 fois par mois. Selon les modèles, le condenseur peut être retiré sous la forme d’une cassette ou rester fixe dans l’appareil. Si le condenseur est fixe, nettoyez-le à l’aide d’un aspirateur. Sur certains types d’appareils, le condenseur peut être passé sous l’eau, mais consultez absolument le mode d’emploi de votre appareil de séchage pour vous en assurer et pour connaître parfaitement la marche à suivre pour nettoyer le condenseur.

Comment nettoyer ses filtres à peluches ?

Après chaque cycle de séchage, il est nécessaire de vider votre filtre à fibres. La plupart du temps, il est installé à l’entrée du tambour. Encore une fois, vérifiez les conseils d’entretien spécifiques à votre appareil. Le gros des fibres est enlevé à la main, puis vous pouvez utiliser un aspirateur pour les peluches les plus fines. Certains fabricants recommandent de laver le filtre à l’eau tiède. Dans ce cas, il faudra laisser sécher votre filtre avant de le repositionner dans l’appareil.

Des chemises blanches séchées avec un sèche-linge

Les sèche-linge sans filtre, avec condenseur autonettoyant, les technologies de demain

Certains fabricants ont de l’avance, ils proposent des technologies novatrices d’élimination des peluches couplées à des condenseurs autonettoyants sur les meilleurs modèles de sèche-linge récents, le tout sans filtres de porte. Bosch, par exemple, avec sa technologie AutoClean garantit une consommation A+++ constante dans le temps. Cette technologie développée par la marque allemande aspire et stocke automatiquement les peluches dans un réservoir que vous devez vider tous les 20 cycles. C’en est donc terminé du nettoyage du filtre à peluches, et des pertes d’efficacité de séchage et d’énergie. Une notification sur votre smartphone vous avertira de la fin du séchage de vos vêtements. Les constructeurs cherchent sans cesse à améliorer les atouts des sèche-linge.

Le sèche-linge connecté

Les fabricants ont tous leur application dédiée pour connecter votre smartphone à votre sèche-linge et sécher plus rapidement vos vêtements. Toutes les informations sur la consommation de celui-ci vous sont transmises en temps réel. Vous avez donc la main sur une parfaite gestion de votre facture électrique. Les applications vous permettent de piloter le sèche-linge à distance, régler les programmes spécifiques, démarrer le cycle de séchage et vous prévenir de sa fin. Suivez nos conseils pour bien régler vos programmes et utiliser parfaitement votre sèche-linge.

L’essentiel à retenir

Le sèche-linge a longtemps pâti de sa réputation de glouton énergétique. Les consciences écologiques rebutaient à son adoption mettant en cause ses défauts écologiques. Les fabricants ont mis les bouchées doubles pour organiser la riposte vertueuse. À grands coups de technologies audacieuses, ils ont mis le sèche-linge sur les voies de la classe énergie A+++Le sèche-linge à condensation avec sonde électronique a permis la fin des cycles sans fin. La sonde hygrométrique détecte automatiquement le séchage du vêtement, dicte la fin du cycle de séchage et met le sèche-linge en veille. Plus de soucis d’un quelconque oubli et des économies colossales. Dans la même veine écologique, le condenseur autonettoyant, les technologies sans filtres à peluches et les sèche-linge connectés poussent le sèche-linge vers des consommations électriques toujours moins exigeantes. Vous n’avez plus vraiment d’excuses éthiques pour mettre un terme définitif à vos corvées de linge. Séchez écologique et économique ! 

 D’autres articles que vous devriez lire :