un buanderie bleue avec un sèche-linge, une machine à laver et du linge séché

Quels sont les inconvénients des sèche-linge ?

Pourquoi vous infligeriez-vous des corvées qu’un sèche-linge est à même de réaliser ? Il n’y a pas vraiment de réponse, le temps est un bien trop précieux pour le laisser filer, à étendre, repasser et plier son linge. Qu’est-ce qui pourrait vous rebuter à l’achat d’un sèche-linge ? Ses défauts. S’il est pétri de qualités et si ses avantages ne sont plus à démontrer, il n’en demeure pas moins faillible. Il n’est pas l’appareil électroménager parfait que pourrait vous décrire la brochure publicitaire enflammée d’une marque de sèche-linge. Whirlpool, Candy, Indesit, Beko, Brandt, Hotpoint, Samsung, Siemens, Electrolux, Bosch, Miele, aucune marque d’électroménager ne vous dira jamais que ses appareils ont des inconvénients. Vous comprenez qu’il est d’autant plus nécessaire de se laisser guider et bien conseiller dans l’achat de son sèche-linge. Quels sont les inconvénients des sèche-linge ? Quels sont les inconvénients des sèche-linge à évacuation, quels sont ceux des sèche-linge à condensation classique et quels sont les inconvénients des sèche-linge à pompe à chaleur ? Vous allez passer 15 ans ensemble, s’il est nécessaire de connaître les qualités de son sèche-linge, il en va tout autant de ses défauts ! Nous allons vous avouer l’inavouable. Restez bien attentifs !

Quels sont les inconvénients des sèche-linge à évacuation ?

Ils disparaissent peu à peu du marché au profit des sèche-linge à pompe à chaleur, plus performants d’un point de vue énergétique. Quels sont les défauts d’un sèche-linge à évacuation ? 

  • Ils sont énergivores. Les classes énergie des appareils à évacuation sont comprises entre classe C et classe B. La classe B est réservée à des modèles qui affichent déjà un prix élevé. Les modèles d’entrée de gamme sont généralement de classe C. De mauvais élèves en performances énergétiques.
  • Il ne convient pas à tous les habitats. Vous devez disposer d’une aération extérieure où pourra se situer la gaine d’évacuation qui rejette l’air chaud chargé d’humidité. La gaine peut être raccordée à une VMC ou à un bac condenseur disponible dans le commerce. Le bac condenseur exerce la condensation : il transforme la vapeur d’eau en liquide.  Pour un appartement, choisissez plutôt un sèche-linge à condensation en circuit fermé qui ne rejette pas d’air chaud humide dans l’air ambiant.
  • Le sèche-linge à évacuation nécessite une pièce aux dimensions larges, il lui faut de l’espace. Le tuyau d’évacuation doit impérativement être situé à 30 cm au-dessus du niveau du sol et mesurer au minimum 1,20 mètre de long.

Quels sont les inconvénients des sèche-linge à condensation classique ?

Ils ont progressivement remplacé les sèche-linge à évacuation car ils œuvrent en circuit fermé et ne rejettent pas d’air chaud humide dans la pièce. Cela a permis leur démocratisation en appartement et dans des pièces closes. Attention, la pièce requiert tout de même d’être suffisamment ventilée. Quels sont les désavantages des sèche-linge à condensation classique ?

  • L’entretien. Ils réclament un entretien régulier et chronophage. Le condenseur est sensible aux fibres du textile et son filtre doit être souvent nettoyé. Ils sont sensibles à l’encrassage.
  • Le budget. Leur prix d’achat est supérieur à celui d’un sèche-linge à évacuation.
  • Les performances énergétiques des entrées de gamme, ils affichent des classes énergie B.
  • Le condenseur. De sa qualité dépend l’humidité de la pièce. Un condenseur de mauvaise facture chargera la pièce en humidité et vous vous retrouverez à parcourir les rayons des déshumidificateurs.

le nettoyage du filtre d'un sèche-linge

Quels sont les inconvénients des sèche-linge à condensation équipés d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur fait fureur. C’est la technologie en vogue et les meilleurs sèche-linge à pompe à chaleur inondent le marché. Les économies d’énergie et les avantages des sèche-linge à pompe à chaleur sont largement vantés par les marques d’électroménager et par nous-mêmes. Cependant quels peuvent être les défauts des sèche-linge à pompe à chaleur ?

  • Le budget. Les appareils à pompe à chaleur représentent un véritable investissement. Le choix n’en devient que plus compliqué.
  • La rapidité. C’est un fait mal dévoilé dans la presse spécialisée mais le sèche-linge à pompe à chaleur est lent à sécher. Ses cycles de séchage sont les plus longs du marché de l’électroménager.
  • L’entretien. Si vous faites l’économie d’un condenseur autonettoyant, vous allez passer du temps à décrasser filtre et condenseur. Sans quoi, les performances énergétiques et les performances de séchage seront largement altérées. La moyenne d’un nettoyage complet est de deux fois par an.
  • Il faut continuellement vider le bac de récupération après chaque utilisation. Des kits d’évacuation sont disponibles à la vente pour évacuer l’eau directement dans l’évier ou dans un tuyau d’évacuation.

les classes énergie d'un sèche-linge

La consommation électrique des sèche-linge

Selon l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, en 2019, la consommation électrique moyenne d’un sèche linge est de 200 kWh par an. Ce qui en fait l’appareil électroménager le plus gourmand en énergie ex aequo avec le réfrigérateur indépendant et juste derrière les congélateurs. L’ADEME met le doigt sur les grandes disparités énergétiques qui existent entre les modèles et se réfère au label énergétique  pour estimer que la conso moyenne d’un appareil de Classe A+++ est trois fois plus élevée que celle d’un appareil de classe B !

En chiffres, cela se traduit par une consommation moyenne annuelle, pour un appareil de 8 kg de capacité :

  • 170 kWh par an pour l’appareil le plus efficace énergétiquement
  • 560 kWh par an pour les appareils les moins efficaces
  • Pour un appareil de capacité de chargement 8 kg de Classe B, la facture d’électricité est de 1455€ sur 13 ans
  • Pour un appareil, avec un poids de séchage de 8 kg de Classe A+++, la facture moyenne s’élève à 440€ sur 13 ans

Pour limiter l’impact de votre sèche-linge sur votre facture énergétique et sur l’environnement, sélectionnez des appareils munis d’une sonde d’humidité. Il détermine automatiquement la fin du cycle et se met en veille. Sans sonde électronique, le cycle continue même si le linge est sec, ce qui le détériore et engendre des consommations inutiles. Pensez aussi au départ différé pour faire tourner votre appareil pendant les heures creuses et sachez sélectionner les bons programmes comme les programmes pour sécher son linge de manière express. De toute manière, le sèche-linge reste un choix de consommation énergivore et malgré les progrès des constructeurs sur le marché ces dernières années, l’impact écologique reste conséquent. Un sèche-linge consomme deux fois plus qu’un lave-linge qui est un appareil déjà réputé gourmand en énergie. Pour bien choisir votre sèche-linge, pensez à maîtriser cet impact au mieux.

18%
Le froid et le lavage se répartissent 18% dans la consommation globale de l’électricité des ménages, en moyenne en France. Source : RTE

L’obsolescence programmée les pannes et problèmes des sèche-linge

Si vous êtes sûrs de savoir comment fonctionne votre sèche-linge et qu’il est à l’arrêt, c’est la panne. Les problèmes souvent rencontrés sont identifiés. Les faiblesses du sèche-linge sont :

  • Le séchage
  • La courroie
  • Le filtre
  • La porte
  • Les boutons de commande

Vérifiez la garantie de votre appareil en cas de défectuosité. La loi prévoit une garantie légale de 2 ans pour les produits électroménager et multimédia. La garantie de conformité couvre les pièces et la main-d’œuvre, les devis et les coûts d’un produit neuf de remplacement. En sus de cette garantie légale, la garantie commerciale est celle offerte par votre vendeur. Il peut la proposer de manière gratuite ou payante. Il n’est pas rare de constater auprès des consommateurs, un défaut de fonctionnement après quelques années seulement et de les voir renoncer à la réparation parce qu’elle est proche ou supérieure au rachat d’un produit. Un sèche-linge qui a coûté 500€ avec un devis de réparation de 450€ ne sera jamais réparé. Nous le savons, l’obsolescence programmée est un problème de société vaste qui concerne en partie l’électroménager. Faites-nous part de pannes ou de changement de produits intempestifs qui ressemblent à de l’obsolescence programmée. Les constructeurs doivent jouer le jeu et faire des essais de leurs produits. Les marques haut de gamme annoncent une utilisation de 20 ans. En moyenne un sèche-linge doit être fonctionnel 15 ans. 

un homme gère une panne de sèche-linge

L’essentiel à retenir

Le sèche-linge est un formidable outil ménager de progrès. Il n’en reste pas moins dénué de faiblesses et d’inconvénients. Son principal défaut est d’être un grand consommateur d’énergie même si cette tendance s’inverse avec des appareils équipés de pompe à chaleur pouvant présenter des classes énergie A++ ou A+++. Évidemment, les modèles plus économiques en facture d’électricité comme les modèles à pompe à chaleur sont ceux qui représentent un investissement à l’achat. Cette donnée est à prendre en compte au moment de vous décider. Les sondes à humidité sont un bon moyen de contrôler ses coûts en énergie. Elles permettent de détecter automatiquement quand le linge est sec et d’arrêter le cycle de séchage avant la mise en veille. L’entretien d’un sèche-linge est important si vous souhaitez conserver ses performances énergétiques initiales et si vous ne voulez pas qu’il se mette soudainement à abîmer vos textiles fétiches. Privilégiez les condensateurs autonettoyants si vous voulez réduire ces nettoyages réguliers. L’autre défaut majeur du sèche-linge est d’être en effet vulnérable aux fibres des textiles et a la fâcheuse manie de s’encrasser facilement. Enfin, prémunissez-vous des pannes ou d’une éventuelle obsolescence programmée en vous assurant toutes les garanties possibles. Faites-les jouer dans votre négociation pour accroître la durée de garantie légale de base de 2 ans.

 D’autres articles que vous devriez lire :