Un showroom pour faire la différence entre un sèche-linge à condensation classique et un sèche-linge pompe à chaleur

Quelle différence entre un sèche linge à condensation avec ou sans pompe à chaleur ? Comparatif

Il a tout emporté sur son passage, comme un raz de marée et s’est taillé la part du lion. Le sèche-linge pompe à chaleur est le best-seller absolu du marché. Mérite-t-il un tel succès ? Quelles sont les vraies différences entre un sèche-linge à condensation classique et un sèche-linge pompe à chaleur ? Est-ce que vous devez investir dans un sèche-linge à pompe à chaleur ? Les différences entre les sèche-linge classiques et la pompe à chaleur lui permettent-elles d’accroître sa rentabilité ? Est-ce une bonne idée pour votre quotidien ? Oui, vous avez autant de bonnes questions auxquelles nous sommes ravis de donner une exacte réponse. Comparez les sèche-linge condensation avec ou sans pompe à chaleur et faites votre choix !

La technologie de la condensation classique

Comment fonctionne un sèche-linge à condensation ?

  • L’air ambiant est absorbé dans le sèche-linge par une turbine. La grille est généralement placée sur la face avant où se situe le hublot et l’ouverture sur le tambour. Cet air va servir en deux temps.
  • 1. L’air à température ambiante sert à refroidir le condenseur, à le conserver à température ambiante.
  • 2. L’air ambiant est chauffé par des résistances, habituellement couplées par deux, à 80°C.
  • L’air chauffé est réparti dans le tambour par un ventilateur et permet d’évaporer l’humidité du linge, il ressort par le filtre à peluches.
  • L’air chaud ainsi chargé d’humidité circule à travers le condenseur. La vapeur d’eau se condense sur ses parois froides. 
  • L’air séché est renvoyé dans le circuit, tandis que l’eau issue de la condensation est récupérée dans un bac ou est vidangée par un tuyau dans le système d’évacuation domestique des eaux. Pour ce faire, un kit d’évacuation est fourni avec le modèle ou est à acheter en option.

Une femme sort le linge du lave-linge qui attend d'être séché au sèche-linge

Quelle différence de fonctionnement apporte la technologie de la pompe à chaleur par rapport à la condensation classique ?

La pompe à chaleur reprend les grandes lignes du schéma de la condensation classique. Oui mais. Il y a donc, un évaporateur, un condenseur, un compresseur, un ventilateur. La pompe à chaleur chauffe l’air qui est envoyé dans le tambour par le ventilateur, passe par le filtre, est envoyé dans l’évaporateur. Dans l’évaporateur, l’humidité est séparée de l’air chaud puis collectée dans un bac ou renvoyé dans vos canalisations par un tuyau. L’air sec passe à nouveau dans le condenseur, chauffé à nouveau, et est à nouveau ventilé dans le tambour. Circuit fermé.

Vous n’avez rien remarqué ? Il ne manque rien ? Allez un petit effort ! Les résistances ! La pompe à chaleur fonctionne sans résistances. Et c’est là, la grosse différence.

La différence de consommation énergétique entre le sèche-linge à condensation classique et le sèche-linge pompe à chaleur

Les résistances sont de grandes consommatrices d’électricité, elles sont énergivores. Le sèche-linge pompe à chaleur fait donc l’économie de ces voraces énergétiques. Ce qui lui permet d’économiser, selon les chiffres annoncés, jusqu’à 60% d’énergie par rapport à un sèche-linge de type condensation classique et de présenter des classes énergie allant de la classe A+ à la classe A+++. Les meilleures classes énergie. À votre question l’investissement est-il rentable ? La réponse, est, vous avez en partie un retour sur un investissement via la consommation annuelle du sèche-linge. Vous pouvez calculer vos économies en déterminant la consommation exacte de l’appareil de séchage que vous avez ou convoitez, indiquée sur son label énergétique et en la multipliant par le prix de votre kWh. Les différences entre les sèche-linge à condensation et les sèche-linge à évacuation sont encore plus grandes concernant la consommation.

Rapide calcul : vous avez une option de départ différé parce que vous voulez profiter des heures creuses. Vous êtes économes, bravo. Le prix du kWh moyen en heures creuses est de 0,1337 €. La consommation moyenne de votre sèche linge pompe à chaleur de classe A+++ est de 176 kWh par an. Donc, 176 x 0,1337 = 23,5312€ par an. Pour une utilisation uniquement en heures creuses. Comparez à un appareil de catégorie B qui consomme 283kWh annuel. En faisant le même calcul en heures creuses cela donne 37,8371€. L’économie annuelle est de 14,3059€. Elle sera encore plus importante en comparaison de classes énergie C ou D et, surtout, en heures pleines.

un lapin en peluche prêt à tester le sèche-linge à condensation classique ou le sèche-linge pompe à chaleur

La différence de séchage entre un appareil à condensation classique et un modèle de sèche-linge pompe à chaleur

L’autre avantage de la pompe à chaleur sur ses résistances concurrentes ? Elle chauffe plus modérément. Le séchage s’en trouve adoucit. L’intérêt ? Il est pour le linge. Si les vêtements humides sont chauffés trop violemment, ils risquent de rétrécir et de s’abîmer, spécialement s’agissant de textiles délicats. La pompe à chaleur prend donc soin du linge et permet des programmations qui prennent soin des étoffes les plus fragiles telles la soie ou le cachemire. Vous ne les ferez plus nettoyer en pressing !

La différence des temps de séchage entre la condensation et la pompe à chaleur ?

Le match est remporté par la condensation classique. Eh oui, la technologie de la pompe à chaleur, si elle chauffe moins fort que les résistances met plus de temps à compléter son cycle de séchage. La condensation classique a un cycle de séchage plus court que la pompe à chaleur. Sur ce point, la pompe à chaleur perd même le match par rapport à l’évacuation.

La différence de prix entre un sèche-linge à condensation classique et un sèche-linge pompe à chaleur ?

Qui dit meilleure technologie, séchage de qualité supérieure, dit prix à l’achat d’un sèche-linge pompe à chaleur plus élevé. Il représente néanmoins un investissement intéressant. Les meilleurs modèles de pompe à chaleur présentant une classe énergie A+++ avec condenseur autonettoyant et bardés des meilleurs avancés technologiques et des meilleurs programmes peuvent rapidement monter au-dessus du millier d’euros. Mais un très bon produit pompe à chaleur sera déjà disponible à la moitié du millier d’euros. C’est à ce prix qu’on sèche son linge avec une efficacité redoutable et une tranquillité absolue. Sur des modèles avec des options équivalentes, la condensation classique présente des déficits de prix d’achat pouvant aller à un peu plus d’une centaine d’euros.

Comparatif entre sèche-linge à condensation classique et sèche-linge pompe à chaleur

Le match entre le sèche-linge pompe à chaleur et le sèche-linge à condensation classique

Pompe à chaleur :

  • meilleure consommation électrique
  • séchage du linge amélioré, température moins élevée pour un linge préservé

Condensation Classique :

  • un prix plus faible
  • des cycles de séchage plus courts

C’est donc un match nul. Mais il faut savoir, que l’entretien d’un sèche-linge pompe à chaleur est bien meilleur qu’un sèche-linge à condensation classique, si et seulement si, il dispose d’un condensateur autonettoyant et des dernières technologies sans filtres. En outre, si l’on établit qu’au XXIème siècle, le critère écologie, respectueux de l’environnement est le plus grand qui vaille, ce match-là est remporté haut la main par le sèche-linge pompe à chaleur.

 D’autres articles que vous devriez lire :